Objectifs et Principales réalisations

Du lac Érié jusqu’à la péninsule Bruce

Après avoir écouté les personnes qui utilisent le système de santé en tant que patients ou soignants, des fournisseurs de services de santé, des membres des réseaux locaux, des chefs de file municipaux et d’autres membres du public, nous avons conçu un plan visant à tenir compte des besoins et des orientations futures du système de santé. Nous sommes heureux de continuer à améliorer le système de santé afin de mieux répondre aux besoins des patients, des clients et des résidents de la région du RLISS. Et c’est grâce à un engagement partagé que toutes nos communautés pourront bénéficier de soins de qualité, d’une meilleure santé et d’une meilleure optimisation des ressources. Joignez-vous à nous pour créer un avenir où nous pourrons jouir d'une meilleure santé

Comment saurons-nous que nous avons atteint nos objectifs?

Des soins de santé primaires plus solides qui sont reliés au système de santé dans son ensemble
  • Accès plus rapide des personnes aux soins primaires quand elles sont malades
  • Moins de visites au service des urgences pour des affections qui sont mieux gérées dans le milieu des soins primaires.
  • Plus de patients consultent leur fournisseur de soins primaires après qu’ils ont obtenu leur congé de l’hôpital.

Une santé optimisée pour les personnes et les soignants vivant à leur domicile, dans des foyers de soins de longue durée et dans d’autres milieux communautaires

  • Accès plus rapide à des soins prodigués par des préposés aux services de soutien à la personne et à des soins infirmiers dans la communauté
  • Moins de patients à l’hôpital sont en attente de soins communautaires.
  • Appuyer les personnes dans la prévention et la prise en charge des maladies chroniques
  • Les transitions entre les soins sont améliorées, après un séjour à l’hôpital.
  • Moins de personnes ont besoin d’être hospitalisées pour des maladies chroniques.
Les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances et leurs liens avec d’autres partenaires sont renforcés
  • Moins de personnes se rendent à nouveau au service des urgences, car elles sont mieux reliées à des soutiens communautaires.
  • Moins de personnes ont besoin d’être hospitalisées pour des troubles mentaux.
  • Accès rapide à des soins de santé mentale en milieu communautaire.

Accès en temps opportun aux soins hospitaliers à l’échelle du RLISS, à celle des communautés ainsi qu’à l’échelle locale

  • Accès plus rapide aux soins dans les services des urgences
  • Accès plus rapide à des actes chirurgicaux et diagnostiques
  • Moins de personnes meurent à l’hôpital.
  • Les coûts sont mieux en phase avec la norme provinciale.
Une démarche de réadaptation dans l’ensemble du continuum de soins
  • Un plus grand nombre de personnes ont accès à des services de réadaptation afin de maximiser leur rétablissement.
Les soins palliatifs résidentiels sont axés sur les personnes atteintes de maladies limitant l’espérance de vie et leur famille
  • Un plus grand nombre de personnes ayant besoin de soins palliatifs reçoivent un soutien à domicile.

Principales réalisations

Diverses méthodes sont employées, au sein du RLISS du Sud-Ouest, pour comprendre nos réalisations. Le RLISS attache une grande importance à l’écoute des
expériences vécues par les personnes qui interagissent avec le système de santé, et cherche à comprendre comment ces expériences se trouvent améliorées
par les changements apportés. Il mesure aussi les améliorations découlant des projets ou des initiatives menés sur son territoire. En fin de compte, nous nous
efforçons de mesurer les effets à l’échelle du système en nous concentrant sur des mesures de rendement clés et des résultats « gros points » au fil du temps.

Faits saillants

  • Meilleure coordination de l’accès aux services à domicile, hospitaliers et en milieu communautaire pour les personnes âgées à risque élevé et les populations particulières
    • Programmes de jour pour adultes, logements avec services de soutien, lits réservés aux soins continus complexes et aux servicesde réadaptation, centres d’éducation sur le diabète, services de santé mentale et de lutte contre les dépendances
  • Multiplication des ressources communautaires
    • Équipe de soins à domicile intensifs, programmes de jour pour adultes, services de relève, logements avec services de soutien, services de crise en santé mentale et de gestion de cas
  • Les secteurs unissent leurs efforts pour répondre aux besoins des personnes dans nos communautés
    • Soins palliatifs résidentiels, comportements réactifs, blessures, accès aux soins, santé mentale et lutte contre les dépendances.
  • Accroissement de la capacité par des efforts de formation à l’échelle du système
    • Comportements réactifs, conception fondée sur l’expérience, amélioration de la qualité, trousse d’outils sur les services en français, sensibilisation à la culture autochtone, formation sur les soins aux malades en phase critique, participation au programme provincial IDÉES
  • Établissement de plans de soins coordonnés pour soutenir les personnes à risque
    •  Maillons santé
  • Satisfaction des besoins de populations précises
    • Groupes responsables de la planification touchant des populations prioritaires comme le comité consultatif sur la santé des Autochtones du RLISS du Sud-Ouest
    • Engagement et collaboration par l’entremise de l’entité de planification des services de santé en français des RLISS d’Érié St-Clair et du Sud-Ouest, pour assurer à la population francophone les meilleurs résultats possible en matière de santé
  • Utilisation de modèles de soins novateurs et restructuration de la façon dont les services sont dispensés
    • Soins des pieds pour les diabétiques, AVC, soins palliatifs résidentiels, plaies, comportements réactifs
  • Meilleure surveillance pour améliorer les expériences de soins et permettre l’optimisation des ressources à l’échelle du système
    • Planification des services cliniques pour l’AVC, la cataracte et l’endoscopie, soins palliatifs résidentiels, traitement des plaies,comportements réactifs, maillons santé, prévention des chutes,réseau de soins primaires
  • Adoption de nouvelles technologies 
    • CritiCall Ontario Repatriation Tool, Telemedicine, e-Referral / eNotification/ eDischarge, ClinicalConnect, Diagnostic Imaging, Regional Integration Decision Support, Integrated Assessment Record
  • Offre de possibilités d’apprentissage en collaboration
    • Financement axé sur les résultats et transfert de connaissances dans les services d’urgence, réseaux d’équipes virtuelles en comportements réactifs, maillons santé
  • Planification conjointe des services et fusion d’organismes
    • Planification conjointe des services des hôpitaux d’Oxford, fusion de trois fournisseurs de services en santé mentale et lutte contre les dépendances à London, dessaisissement de niveau 2 en santé mentale, Huron Perth Healthcare Alliance – Vision 2013, fusion de deux organismes oeuvrant dans le domaine du VIH/sida.


D’avril 2013 à mars 2016, nous avions ciblé trois résultats « gros points » :

 

1. Accroître la disponibilité des services
communautaires de soutien offerts aux
gens et l’accès à ces services : notre
objectif est de réduire de 17 000 le
nombre de jours passés dans les hôpitaux. 

Les patients ont passé 22 968 jours
de plus à la maison plutôt qu’à
l’hôpital, car ils ont reçu des soins
plus appropriés dans d’autres
milieux, qui répondaient mieux
à leurs besoins.

2. Réduire le nombre de visites
aux services des urgences :
notre objectif est d’éviter
15 000 visites répétées aux
services des urgences dans les
sept jours.
Il y a eu 2 779 réadmissions de
moins aux services des urgences
dans les sept jours.

3. Accroître la disponibilité des
soins de santé familiale : notre
objectif est que 745 clients de
plus voient leur fournisseur de
soins de santé familiale dans les
sept jours après avoir obtenu
leur congé de l’hôpital.*
Bien qu’il demeure difficile de mesurer
ce résultat, depuis 2013, 79,6 % de
sommaires de congé de plus sont
envoyés aux fournisseurs de soins de
santé familiale dans les deux jours
suivant l’obtention par les patients de
leur congé de l’hôpital.

*pour des affections sélectionnées comme les problèmes cardiaques, la maladie pulmonaire obstructive chronique, l’AVC, le diabète, les troubles gastrointestinaux et la pneumonie

Des progrès limités ont été réalisés dans certains domaines, parmi lesquels :

  • Les patients visitant leur fournisseur de soins de santé familiale dans les sept jours suivant leur congé de l’hôpital;
  • Les patients se présentant à nouveau à l’hôpital dans les 30 jours suivant l’obtention de leur congé;
  • Les temps d’attente pour les services de diagnostic (p. ex., IRM et tomodensitogrammes);
  • Les temps d’attente pour certaines interventions chirurgicales, y compris les arthroplasties de la hanche et du genou;
  • Les visites à l’hôpital liées à des plaies de pression;
  • Les taux d’infections acquises à l’hôpital (p. ex., C. difficile);
  • Les coûts réels plus proches des coûts prévus pour les hôpitaux;
  • Les visites aux services des urgences par suite de chutes chez les personnes âgées de 65 ans et plus.